Séance 2

Séance 2 : Mercredi 7 novembre 2012

Présentation 1 :   « Pouvoirs psychiques de la fiction : que dit la théorie de l’écriture » :

Intervenant : Didier CoureauProfesseur d’Etudes cinématographiques, Université Stendhal, auteur de « Flux cinématographiques. Cinématographie des flux », Paris, L’Harmattan, 2010

Que se passe-t-il dans le « cerveau imaginant » des auteurs et des lecteurs  lorsque ceux-ci produisent chacun leur tour des mondes fictionnels ? Comment caractériser ce qui circule entre eux ? Y a-t-il une base neuronale au pouvoir du récit ? On s’attachera ici à construire un panorama de travaux réalisés jusqu’ici dans les domaines de la théorie littéraire et cinématographique avant d’aborder dans la suite du séminaire les questions de neuroesthétique.

Présentation 2 : « La Fiction dans l’Émotion » :

Intervenante :  Margherita Arcangeli - Institut Jean Nicod, Paris.

 Ecouter la conférence 

Une voie nouvelle pour aborder le paradoxe est la prise en compte des données neurologiques et physiologiques. En fait les neuro-psychologues n’ont pas encore été explicitement concernés par le paradoxe de la fiction, mais plutôt par la question plus générale des fondements cognitifs, d’une part, de nos émotions et, d’autre part, de notre niveau d’immersion dans les fictions.


Ċ
Administrateur Site,
31 oct. 2012 à 03:36
Comments